le chien

BARF comment en sommes-nous arrivés là ?

La question du BARF, comme presque tout ce qui tourne autour du chien, est très chargée émotionnellement. Des propriétaires, qui ont cherché des années durant et à grands frais une solution aux problèmes de santé de leur chien, l’ont en grande partie trouvée dans l’alimentation crue. Quand la solution s’avère aussi simple après un long chemin de croix, on a tendance à vouloir la partager avec tout le monde, ce qui explique aussi pourquoi le BARF s’est répandu aussi rapidement.

Quand ce désir de communiquer rencontre une forte résistance, le fanatisme ne se fait pas attendre bien longtemps. On se retrouve souvent sur la défensive. Le fait est qu’il est difficile de faire quelque chose qui est généralement regardé d’un oeil soupçonneux tant par l’éleveur, que par le vétérinaire, le refuge, le coach canin et sa propre famille. Que fait-on alors ? On se plonge avec avidité dans les manuels de nutrition afin d’être capable d’argumenter comme un pro. On cherche des maîtres qui partagent le même point de vue. On s’obstine à convaincre, car la résistance permanente fait vaciller dans ses certitudes ; on a besoin d’arguments convaincants pour se conforter soi-même. Les problèmes commencent quand le savoir acquis finit par transformer en science un concept simple, avec comme risque de perdre de vue l’idée de départ.

Nous vivons à une époque où la société d’abondance va de pair avec une insatisfaction palpable. Les gens sont en quête de réponses, de racines, de sens à leur vie. Les religions et les systèmes sociaux échouent à satisfaire nos besoins de sécurité, de spiritualité et d’identité, d’où un mouvement puissant que l’on pourrait résumer par cette formule : « back to Nature ». Le bio est tendance, le naturel est tendance, ce que l’humanité avait assimilé au progrès se révèle souvent être une erreur : nous remarquons de plus en plus que quelque chose cloche. Ce courant nous pousse à revenir en arrière, à redécouvrir dans notre vie les choses simples et naturelles, nos origines. Et il touche aussi notre animal domestique préféré : le chien.

Ce qui, initialement, fut une recherche désespérée de solution devient tendance. Le BARF est naturel, donc tendance. Un propriétaire respectueux des besoins de son chien souhaite le nourrir en conséquence. Il veut du naturel….., mais assorti de preuves scientifiques. Seulement voilà, les preuves apportées par la science une année sont souvent réfutées l’année suivante, quand différentes études ne livrent pas de résultats complètement contradictoires.

 

source : je nourris mon chien naturellement de swanie simon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :