les petits mammifères

Des aptitudes fascinantes

Des aptitudes fascinantes
Des aptitudes fascinantes – un petit nez renifleur en action : les rats ont des sens performants

Les rongeurs forment une famille qui, d’un point de vue évolutif, ont particulièrement bien réussi et ont su coloniser la quasi totalité de la planète. Cette réussite, ils la doivent entre autres à l’interaction de leurs aptitudes physiques, de leurs performances sensorielles élaborées et de leur faculté d’adaptation.

Des aptitudes fascinantes
La longue queue maintient l’équilibre en situation instable

Les performances sensorielles

Les rats ont diverses manières de communiquer entre eux.

===> La communication olfactive joue le plus grand rôle et l’odorat est aussi leur sens le mieux développé. Les membres d’un groupe se reconnaissent à l’odeur et c’est par des odeurs corporelles que les femelles signalent qu’elles sont prêtes à s’accoupler. Les limites du territoire sont marquées à l’aide des sécrétions odorantes de glandes spécifiques, ainsi qu’avec des crottes et de l’urine.

===> les manifestations vocales ne sont que rarement perçues par l’homme, car elles se situent dans le registre des ultrasons (que nous n’entendons pas), seuls les petits dans leur nid et des animaux qui se battent ou sont très peureux produisent des sons perceptibles. Les rats ont également une bonne ouïe, supérieure à celle de l’homme. Ils peuvent surtout percevoir des fréquences plus hautes, ce qui est important pour la communication ; en outre, leurs oreilles bougent indépendamment l’une de l’autre pour localiser la source du bruit.

===> les poils tactiles qu’ils portent sur le museau, appelés vibrisses, sont reliés à une quantité particulièrement importante de nerfs ; en combinaison avec les autres sens, ils leur permettent de trouver leur chemin, même dans une obscurité totale. D’autres poils tactiles sont répartis sur l’ensemble du corps et reconnaissent les stimuli.

===> La perception visuelle joue chez les rats un rôle limité. Ils sont myopes et évaluent plutôt mal les distances. Pourtant au crépuscule, ils voient mieux que l’homme parce que leurs yeux sont capables de tirer meilleur parti de la lumière restante.

Anatomie d’un artiste de la survie

Les rats ont un corps trapu, compact, qui ne se remarque pas, presque passe-partout. Et c’est justement ce qui fait de lui un athlète complet doté de beaucoup d’aptitudes différentes.

===> la dentition du rat est typique du rongeur. Les quatre longues incisives (deux en haut et deux en bas, n’arrêtent jamais de pousser et sont séparées des molaires par une lacune, dans laquelle les lèvres peuvent se loger en sécurité lorsque l’animal ronge. Si ces incisives ne sont pas suffisamment usées et deviennent trop longues, cela entraîne des problèmes de santé. Les molaires déchiquettent la nourriture, mais elles ne poussent plus.

===> la longue queue nue, qui est la cause de l’aversion que beaucoup éprouvent envers les rats, leur sert à la fois de balancier et d’appui.

===> Les pattes de ces plantigrades sont proportionnellement grandes et légèrement poilues au talon. Elles leur donnent de la stabilité et, avec les pattes arrière bien musclées, pourvoient à donner la poussée nécessaire pour courir, se maintenir en équilibre et grimper.

===> les pattes avant font penser à des mains humaines et peuvent être utilisées de façon presque aussi polyvalente, par exemple pour grimper, nettoyer et saisir de façon précise. La différence la plus frappante entre nos mains et leurs pattes, c’est qu’elles ont des griffes et non des ongles.

Des talents dans tous les domaines

Les rats excellent à courir, fouir et nager.

Contrairement aux espèces spécialement adaptées à la vie arboricole, ils sont moins bons quand il s’git de sauter, de grimper, de se maintenir en équilibre sur des petites branches fines ou d’avancer en suspension de branche en branche. Mais du point de vue de l’histoire de l’évolution, c’est justement cette absence de spécialisation qui est la clé du succès du rat brun, qui, grâce à ses aptitudes, a pu conquérir beaucoup d’habitats humains.

source : rats édition ulmer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :