le chat

Documentation, garanties et paperasses

Si vous vous procurez un animal auprès d’un éleveur ou d’une animalerie, lisez mot à mot le contrat et la garantie. Demandez des explications sur tout ce que vous ne comprenez pas. Le vendeur doit s’engager à reprendre l’animal si un vétérinaire le trouve en mauvaise santé. Je sais que cela paraît manquer de cœur, comme si vous achetiez une lessiveuse et non un être vivant, mais rappelez-vous que certaines personnes dépensent des fortunes pour des chats de races rares et que certains vendeurs sont prêts à vous céder en toute connaissance de cause un animal en mauvaise santé, mais pas à vous rembourser.

Si la garantie prévoit en cas de problème de santé non pas un remboursement mais un remplacement de l’animal, exigez une modification. Un autre chaton pourrait ne pas vous plaire. C’est à vous de décider si vous voulez porter ailleurs votre clientèle ou choisir « le meilleur du pire ».

 

Les chats avec des « besoins particuliers ».

Tout le monde ne cherche pas le chat parfait, certaines personnes sont attirées par le chat ou chaton dont nul ne veut. Des chats ayant des problèmes de santé se révèlent souvent des compagnons extraordinaires – on pourrait même dire que certains sont des modèles du genre – . Malheureusement, d’autres ne se montrent pas aussi satisfaisants. Si vous décidez de soigner et guérir un animal malade, pensez au temps et aux dépenses que cela implique, et au chagrin si vos efforts ne réussissent pas. Si vous avez déjà des chats, amener chez vous un individu malade implique de l’isoler pour protéger les autres. Réfléchissez bien avant de vous engager auprès d’un chat aux besoins particuliers.

 

source : comment penser chat / pam johnson-bennett / petite biblio payot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :