les petits mammifères

Domestication du cochon d’inde

domestication du cochon d'inde
domestication du cochon d’inde

Les cochons d’inde appartiennent à l’ordre des rongeurs et font partie de la famille des Cavidés. Originaires de la région des Andes, en Amérique du sud, ils furent sans doute d’abord domestiqués par les Incas, il y a plus de sept cent cinquante ans. Leurs ancêtres sauvages diffèrent nettement des variétés de couleurs actuelles. Leur pelage présente des motifs agouti grisâtre, rappelant celui des lapins sauvages et constituant un bon camouflage.

Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que les cochons d’Inde ont été introduits pour la première fois en Europe. De nombreuses explications tentent de justifier leur nom original. Il se peut que le mot “Guianas”, la région dont ils sont originaires, ait été altéré en Guinée. Ou peut-être est-ce parce que les premiers bateaux qui les acheminaient sur l’océan Atlantique passaient par la Guinée, sur la côte occidentale de l’Afrique, avant de se diriger vers le nord en direction de l’Europe. Enfin, une explication d’ordre commercial existe : ces petits rongeurs étant devenus rapidement très recherchés en tant qu’animaux de compagnie, il est possible que ce nom reflète leur valeur autrefois élevée en Angleterre, qui pouvait atteindre la somme considérable d’une guinée. En revanche, on comprend aisément qu’ils soient assimilés à des cochons : cette comparaison ne se fonde pas uniquement sur leur aspect plutôt compact mais également sur leurs “grognements”. Leur nom scientifique, “cavia porcellus”, n’est donc guère surprenant.

Les cochons d’Inde, parfois appelés cobayes, appartiennent au genre des Cavia, qui se caractérisent par la disposition particulière des muscles des mâchoires et une période de gestation plus longue que chez les autres rongeurs. Si leurs portées sont moins nombreuses, les petits naissent cependant dans un état de développement relativement avancé.

Pour les cochons d’inde sauvages, entourés de nombreux prédateurs potentiels, le camouflage est essentiel à leur survie.
Les jeunes cochons d’inde sauvages, à leur naissance leur développement est tel qu’ils se déplacent déjà de manière autonome.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :