vie sauvage

Fiche d’identité de la belette

La belette, qui est un des plus petits membres de l’ordre des carnivores, est un parent proche de l’hermine avec laquelle on la confond souvent. Sa petite taille et ses mouvements vifs comme l’éclair expliquent qu’on ne la voit que rarement. C’est pourtant l’un des carnivores les plus répandus en France.

 

Noms :

  • nom usuel : belette
  • nom scientifique : Mustela nivalis

Taille :

  • Mâle : 17. 27 cm de long (queue comprise)
  • femelle : 18 cm
  • poids : 120 g pour le mâle, 65 g pour la femelle

Caractéristiques :

  • corps long et svelte, pelage brun châtain sur le dos
  • parties inférieures blanches avec de petites taches brunes sous la gorge
  • queue courte sans extrémité noire comme l’hermine
  • pelage brun, même l’hiver.

Moeurs :

  • Active de jour et de nuit
  • chasse grâce à son odorat et à vue
  • poursuit ses victimes dans leur terrier
  • les périodes d’activité intense alternent avec des périodes plus longues de repos dans le nid.

Gîte :

  • Garni avec les poils de ses proies 
  • situé dans un mur de pierres écroulé, au milieu de racines d’arbres ou dans un pré sous des rochers ou des tôles de fer
  • adopte aussi le terrier de ses proies

Reproduction 

  • s’accouple surtout pendant l’été et le printemps
  • gestation de cinq semaines
  • met bas jusqu’en septembre si la nourriture est abondante
  • une portée par an, parfois deux ; de 4 à 9 jeunes par portée, en moyenne 6.

Jeunes :

  • naissent nus et aveugles
  • leurs yeux s’ouvrent au bout de 4 semaines
  • tuent leurs proies à 8 semaines
  • quittent le nid vers 9/12 semaines

Longévité :

  • Durée de vie courte pour un carnivore jusqu’à 8 ou 9 ans

Alimentation :

  • Petits rongeurs, en particulier campagnols mais aussi jeunes lapins et oisillons.

Voix :

  • cris variés : aboiements surprenants et sifflements forts en position de défense
  • cris aigus et roucoulants pour établir un contact social.

Habitat :

  • surtout dans les prairies, 
  • les terres arables et les régions boisées, en particulier les zones herbeuses accidentées possédant une importante population de campagnols

Distribution : 

  • partout en France

 

Effectifs :

  • commune et répandue

Traces :

  • Laissées de 3 / 6 cm de long, comprenant poils, plumes et fragments d’os
  • passent souvent inaperçues
Fiche d’identité de la belette
source : la vie sauvage des prédateurs / éditions atlas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :