dressage

le dressage du chien de chasse

le dressage du chien de chasse
le dressage du chien de chasse

Le dressage proprement dit diffère selon la famille de chasseurs à laquelle appartient votre chien : chien d’arrêt, chien courant, retriever ou terrier, mais l’éducation de base est la même pour tous, c’est le débourrage c’est à dire l’ensemble des exercices d’obéissance. Il comprend le port du collier, la marche en laisse et sans laisse, la position “assis”, le rappel au pied. Ce dernier peut être donné à la voix, au sifflet ou au geste de la main frappant la cuisse. Vous terminez par la marche derrière le maître et l’épreuve du coup de feu. Celle-ci est déterminante et c’est la honte pour tout chien de chasse qui en a peur.

Le down

 

Le départ :

Le down est la clef du dressage spécifique du chien de chasse. Une fois qu’il exécute cet exercice correctement, le reste sera facile à lui apprendre. Le chien s’aplatit contre le sol, la tête entre les pattes avant, et ne quitte cette position que sur le contrordre “allez”. L’ordre se donne soit de la voix, “down” prononcé à l’anglaise, soit au sifflet par un coup long, soit du geste du bras levé haut. Couchez le chien devant vous et, avec les deux mains, mettez-lui la tête et les pattes dans la bonne position en répétant “down”. Multipliez les séances en essayant de vous éloigner progressivement. Récompensez le chien après avoir donné l’ordre de fin d’exercice “allez”.

L’arrêt

L’arrêt est un don inné chez la plupart des chiens de chasse. C’est la position du chien qui s’immobilise devant le gibier qu’il a découvert. Il peut être debout et tendu : le chien se raidit sur ses pattes en relevant un membre antérieur, le nez au vent ; debout en attente : le chien refuse d’avancer ; assis : le chien s’assoit sur son train arrière ; couché : le chien se plaque contre le sol.

Cependant, il faut parfois entraîner le chien à mieux marquer l’arrêt et à le tenir suffisamment longtemps.

La quête croisée

L’instinct de quête est inné chez le chien de chasse, mais il vaut mieux ne pas commencer le dressage avant dix mois. Amenez-le sur le terrain et de lui même il va commencer à renifler toutes les odeurs. La quête croisée est la façon dont il va chercher le gibier, le nez au vent, en effectuant des lacets à droite et à gauche, perpendiculairement au vent, et plus ou moins longs selon son type de quête. La quête est longue chez les pointers et les setters et courte chez les braques et les épagneuls. L’ordre est “cherche”, avec le bras tendu indiquant la direction de la quête. L’exemple d’un autre chien déjà entraîné est très utile pour démarrer ce dressage.

Le rapport

Il est pratiqué par tous les chiens de chasse, les chiens d’arrêt, les chiens de chasse anglais “qui n’arrêtent pas”, comme les spaniels, cockers et springers, mais c’est la spécialité des retrievers. Ces derniers ne participent pas à la quête du gibier, mais vont le chercher après le coups de feu.

Le principe du dressage est le même que pour le rapport du chien de garde. On se sert d’une peau de lapin ou d’un gibier mort. Les ordres sont “apporte” et “donne”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :