Le poulailler
les poules

Le poulailler

C’est l’élément de base pour élever des poules. Choisissez-le avec soin !

Le poulailler

Une bonne organisation

L’organisation du poulailler doit permettre aux animaux de se reposer la nuit en sécurité, d’être à l’abri de la pluie, de l’humidité et du froid, d’y manger et boire, protégés des prédateurs, d’y pondre et d’y couver en toute tranquillité et dans des conditions saines.

L’endroit doit donc être spacieux au regard du nombre de poules, bien ventilé (une bonne aération est différente des courants d’air !), posséder des ouvertures pour la lumière, et une porte, des murs, un toit et un plancher efficaces contre les prédateurs. Il doit être relié au parcours herbeux.

Un sol en très légère pente, qui draine bien quand il pleut, est idéal pour poser le poulailler. Les ouvertures de ce dernier doivent être au Sud-est, pour que les premiers rayons du soleil réchauffent l’abri en hiver. Protégez le poulailler des vents froids du nord et de l’est par une haie épaisse et plus haute que le poulailler. Du côté ouest, placez un auvent qui fera barrage aux pluies venues de la façade atlantique. L’idéal est de surélever l’abri pour l’isoler de l’humidité du sol.

L’abri du poulailler doit rester sec et aéré sans que les animaux subissent de courants d’air. La ventilation est importante : elle assure un bon renouvellement de l’air et évite l’accumulation des odeurs de fientes.

La lumière sera assurée par une ou plusieurs petites fenêtres. Des animaux qui ne sortent pas et qui manquent de lumière deviennent léthargiques, inactifs, improductifs et ont du mal à trouver leur nourriture.

Il faut afin installer les perchoirs, quelques pondoirs, une mangeoire et un abreuvoir suffisamment grands pour que toutes les poules puissent y avoir accès sans bagarre, et surélevés, pour une meilleure hygiène.

Les bonnes dimensions

L’espace total comprend la cage et le parcours : plus ce dernier, moins l’abri a besoin d’être grand. Il faut compter une surface minimum d’1.25 m² pour une race lourde et 1 m² pour une race plus petite (abri et parcours), pour des animaux qui ont accès la journée, à un plus grand parcours. Il faut en effet aux poules suffisamment d’espace vital pour ne pas devenir agressives : les poules trop serrées se piquent entre elles jusqu’au sang, ce qui entraîne un phénomène de cannibalisme.

Vous trouverez dans certains ouvrages et spécialement dans les livres anciens, des densités beaucoup plus fortes (4 poules/ m2 par exemple), mais elles sont contraires au bien-être des animaux.

Le grillage entourant le parcours ou le poulailler doit mesurer au moins 1.30 m de haut minimum et 2 m si vous voulez le couvrir d’un grillage, et les 30 cm supérieurs doivent être inclinés vers l’extérieur, mesures à prendre contre les prédateurs).

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :