Les chiens

Lexique de A à Z du chien

Amble : mouvement simultané vers l’avant des membres droits ou gauches. Arrière-main : ensemble formé par les membres postérieurs, les cuisses et les hanches. Bleu merle : poil bleu-gris Bringé : dont la robe comporte des rayures sombres sur un fond plus clair, comme le boxer. Bringeure : étroite bande de poils plus foncés située en travers de la robe d’un chien. La robe est alors dite « bringée ». CAC : abréviation de « Certificat d’Aptitude au Championnat ». Donne la possibilité de prétendre à un titre de champion dans un concours national de conformité au standard d’une race. CACIB : Abréviation de « Certificat d’Aptitude au Championnat International de Beauté ». Donne la possibilité de prétendre à un titre de champion dans un concours international de conformité au standard d’une race. CACIT : Abréviation de « Certificat d’Aptitude au Championnat International de Travail ». Donne la possibilité de prétendre à un titre de champion international de travail (pour les chiens d’utilité). Chaleurs : Saison des amours d’une chienne qui a lieu tous les 6 mois environ. Champion : Titre des chiens qui se rapprochent le plus possible de l’objectif de leur élevage. Confirmation : Evaluation du chien, du point de vue de sa conformité au standard de sa race. les qualificatifs peuvent être : excellent, très bon, bon, suffisant, insuffisant. Constitution : Caractéristiques physiques d’un chien. On parle aussi de « conformation ». Croisement : accouplement de deux races différentes. Croupe : bas du dos d’un chien, de la dernière vertèbre lombaire à la naissance de la queue ; est constituée du sacrum, des os du bassin et des muscles de cette zone. Culotte : Longs poils souples situés derrière les cuisses du chien. Cynologie : Etude des chiens. Vient du grec kyon, chien, et logos, étude. Domestication : Apprivoisement et dressage d’un animal sauvage pour qu’il rende service à l’homme ou lui tienne compagnie. Dominant : Désigne le caractère héréditaire visible qui empêche l’expression d’autres caractères héréditaires. Elevage : mise en contact volontaire de chiens et de chiennes de même race pour qu’ils donnent naissance à des chiots dotés des caractéristiques souhaitées, propres à leurs parents. Epilation : Arrachage des poils morts, afin d’obtenir une silhouette uniforme chez le chien prescrite par le standard (comme chez l’Airedale terrier). Ergot : cinquième orteil atrophié situé sur la face interne des pattes. Pour correspondre au standard de leur race, certains chiens doivent en posséder un sur les membres postérieurs (par exemple le beauceron) Fanon : (voir Saint Bernard) léger repli de peau sous le cou. Feu : Couleur des marques régulières plus claires sur la robe foncée d’un chien (par exemple, le rottweiler). Flancs : Partie souple comprise entre les côtes et les cuisses. Franges : Poils longs et fins situés au dos des membres antérieurs, sur les oreilles ou la queue (comme les setters, épagneuls). Garrot : Point le plus élevé du corps, situé entre les omoplates. Mesure de référence de la taille du chien. Groupe d’élevage : Présentation à une exposition d’au moins trois chiens d’un même élevage. les chiens doivent avoir le même jour reçu chacun au moins le qualificatif bon. Lignée : Suite ininterrompue d’individus descendant les uns des autres. Livre des origines : Registre de tous les chiens de race. En France, il est tenu par la Société Centrale Canine. Y sont inscrits les chiens dont les géniteurs ont un pedigree. Marques : Taches d’une couleur différente dans la robe d’un chien. Masque : Partie sombre pigmentée de la tête du chien, située autour du museau ou sur le crâne. Museau : Partie de la gueule du chien qui s’arrête au stop. Oreille dressée en tulipe : Oreille dont on peut voir l’intérieur du pavillon (comme chez le berger allemand). Oreille en chauve-souris : Oreilles dressées larges à la base, avec une pointe arrondie (comme chez le bouledogue français). Oreille en rose : L’arrière de l’oreille est plissé vers l’intérieur, laissant voir le pavillon, comme chez le bouledogue anglais ou le whippet. Le bord supérieur retombe vers l’arrière et vers le bas. Oreilles pendantes : Oreilles haut placées, tombant vers l’avant, plaquées contre la tête. Oreilles semi-dressées : Seule la pointe des oreilles est recourbée vers l’avant (chez le colley. par exemple). Parfois, c’est le tiers supérieur de l’oreille qui est recourbé (ce qui donne les oreilles en V du Fox-terrier, par exemple). Panache : Ensemble de poils ornant le dessous de la queue. Pedigree : Document officiel, extrait du livre des origines, comportant l’identité du chien et son arbre généalogique, délivré, en France par la Société centrale canine (SCC). Phénotype : Ensemble des caractères apparents d’un chien. Pigmentation : Dépôt de pigments sur le mufle, le bord des babines et le bord des paupières. Poil de jarre : poil plus long disséminé dans la robe du chien. Poil double : poil proche de celui du loup, composé d’un poil de couverture de longueur moyenne et d’un sous poil dense (comme chez le berger allemand). Poil dur : poil de couverture court ou de longueur moyenne, orienté de diverses manières, rugueux et dur au toucher (comme chez le teckel à poil dur). Poil « fil de fer » : poil court et dur Poivre et sel : se dit de poils de couverture sombres dont les extrémités sont claires (comme chez le schnauzer). Puce : Moyen d’identification d’un chien. la puce est placée sous la peau de l’animal. Les informations qu’elle contient sont déchiffrées à l’aide d’un appareil de lecture. Race pure (de) : Doté des caractéristiques typiques d’une race, qui sont transmises par des parents de race pure. Rapport : Action de rapporter un objet ou une pièce de gibier pour un chien, généralement sur ordre. Récessif : Contraire de dominant. Caractère héréditaire resté présent dans le patrimoine générique, mais non manifesté, qui réapparaît au bout de plusieurs générations. Sec : Dont le corps est musclé et dépourvu de dépôts adipeux. Sélection : Détermination des qualités d’un chien lorsque celui-ci doit faire l’objet d’un élevage. Souche : Groupe de chiens, qui au sein d’une race, se distinguent par des caractéristiques ou des qualités particulières. Sous-poil : Poils laineux et fins situés sous le poil de couverture du chien. Standard : Description des caractéristiques idéales d’une race, établie par l’association respective de la race dans le pays d’origine. Stop : Angle formé par la jonction entre le crâne et le museau. Tan : Terme anglais désignant une teinte brun jaunâtre à brun rouille, comme chez le Terrier black and tan. Tatouage : Numéro d’identification inscrit sur la face interne de l’oreille ou de la cuisse à l’aide d’encre et d’une pince spécifique. source : chiens de race de Horst Hegewald-kawich des éditions marabout d’nature

lire plus...»

Berger de brie

autre nom : briard L’un des plus anciens chiens de berger français, le briard ne protège plus les troupeaux depuis longtemps. Ce n’est plus qu’un chien de compagnie. il est en quelque sorte la version à poil long du berger de beauce. Aspect : L’aspect général est celui d’un chien rustique, robuste, à la structure musculaire bien proportionnée. La tête est forte, assez longue, garnie de poils qui forment la barbe, les moustaches et les sourcils qui voilent légèrement les yeux. Le stop est marqué. Le rapport crâne-museau est de 1/1. Le chanfrein est rectiligne. Les yeux sont bien ouverts, plutôt grands, pas en amande, de couleur foncée. Les oreilles sont attachées haut, de préférence amputées et portées dressées. Le cou est musclé. Le thorax est large, profond et bien descendu. Les membres postérieurs doivent présenter un double ergot sous peine d’exclusion de la reproduction. La queue est entière, bien garnie de poil et forme un crochet à l’extrémité : portée bas et non de travers, elle arrive jusqu’à la pointe du jarret. Poil : long, hirsute, légèrement ondulé, sous poil dense. couleur : noir, gris, fauve, sans marques blanches Taille : 62 à 68 cm pour le mâle 56 à 64 cm pour la femelle Poids : environ 30 kg Espérance de vie moyenne : 10 à 12 ans Caractère : il est doté d’un fort tempérament, courageux et vigilant, mais souvent entêté. Environnement : son instinct de chasse et son seuil d’excitation bas, souvent conditionné par l’élevage, rendent son comportement parfois difficile. Il doit être éduqué de façon rigoureuse, mais aussi avec doigté. Les activités proposées dans le cadre du sport canin lui sont absolument nécessaires, pour compenser son activité d’autrefois. Maladies : chien en bonne santé. Toutefois, s’il reste accroché en faisant du sport par son double ergot* inutile, il peut se blesser gravement. Convient aux maîtres expérimentés. Résumé : groupe 1 / origine France / prix du chiot environ 800 euros source : races de chien / horst hegewald- kawich / marabout d’nature

lire plus...»

Berger de Beauce

Autres noms : beauceron, bas-rouge Très vieux chien de berger français, qui était aussi et reste un protecteur consciencieux des troupeaux. Au moyen âge, il était utilisé pour chasser le cochon sauvage. Durant la guerre, il aidait à transporter les blessés. Ses talents de policier et de chien douanier sont de plus en plus appréciés. Aspect : Il ressemble assez au Dobermann avec lequel il est souvent confondu, surtout à cause de sa robe couleur noir et feu qui est celle de la variété la plus répandue. Toutefois, ces deux races présentent de très grandes différences. La structure du Beauceron est beaucoup plus rustique et robuste, son poil est différent, sa queue est laissée entière et ses membres postérieurs doivent présenter l’ergot double qui représente une caractéristique distinctive de la race. Sa tête est longue, avec un crâne plat ou légèrement bombé, un stop peu accentué, un chanfrein légèrement busqué vers l’extrémité. Ses yeux sont très foncés. Ses oreilles sont presque toujours amputées et donc portées dressées ; les oreilles non coupées doivent être plates et plutôt courtes. poil : double couleur : noir et rouge (bas-rouge à cause des pattes rouges) Taille : 65 à 70 cm pour le mâle 61 à 68 cm pour la femelle Poids : 30 à 38 kg Espérance de vie moyenne : 11 à 13 ans Caractère : chien solide, stable, doué d’une perspicacité et d’une propension à la défense innées. En raison de son excellente nature, il n’est cependant pas dangereux s’il est suffisamment socialisé et éduqué comme il convient. Environnement : ce chien sûr de lui a aussi besoin de beaucoup d’activité, et sera particulièrement satisfait d’exercer son flair. Maladies : DH, le double ergot* voulu par le standard de la race est inutile et peut le blesser. Convient aux maîtres expérimentés Résumé : groupe 1 / origine France/ prix du chiot environ 500 euros. cinquième orteil atrophié situé sur la face interne des pattes. Pour correspondre au standard de leur race, certains chiens doivent en posséder un sur les membres postérieurs (par exemple, le beauceron). source : chiens de race / horst hegewald-kawich / marabout d’nature

lire plus...»

Berger blanc suisse

Anciens noms : berger blanc canadien ou américain Vers 1898, il y avait dans la lignée de « horand von grafrath », le premier berger allemand figurant dans le livre des origines allemand, quelques chiens blancs. Aux Etats-Unis, des éleveurs se spécialisèrent dans cette variété blanche. Celle-ci se répandit aussi en Suisse puis dans toute l’Europe. Aspect : Il est en tout point semblable au Berger allemand, hormis le fait qu’il est un peu plus allongé et moins angulé que le Berger allemand noir et fauve d’exposition. Le standard décrit un chien de berger robuste et puissant, musclé, de taille moyenne, aux oreilles droites et à la robe blanche à double poil, de longueur moyenne ou longue. Les yeux sont en amande, un peu obliques, d’une couleur allant du brun au brun-fauve. Les oreilles sont grandes, de forme triangulaire et parfaitement droites. La queue est insérée et attachée plutôt bas ; elle atteint au moins le jarret. poil : poil double de longueur moyenne ou long, avec sous-poil Couleur : blanc Taille : au moins 56 à 66 cm Poids : 27 à 39 kg Espérance de vie moyenne : environ 12 ans Caractère : ses qualités naturelles sont presque identiques à celles du berger allemand . Il est toutefois légèrement plus doux et sensible. Son instinct de combat et son potentiel agressif sont également moindres, ce qui est préférable pour un chien de compagnie. Son instinct de protection inné est suffisant et ne doit pas être encouragé davantage. Environnement : peut être un chien sportif et un chien de compagnie. Eduqué avec rigueur, il est obéissant et docile. Maladies : dysplasie de la hanche, allergies. Convient aux maîtres débutants. Résumé : groupe 11 / origine suisse / prix du chiot environ 600 euros. source : chiens de race / horst hegewald-kawich / marabout d’nature

lire plus...»

berger australien

Autre nom : Australian sheperd Les bergers émigrés en Amérique des quatre coins du monde emmenèrent souvent leurs chiens avec eux. Des moutons arrivèrent d’Australie en compagnie de chiens au sang de dingo et de colley. Ces derniers ont donné naissance au Berger Australien. Aspect : Le Berger australien est un chien bien proportionné, un peu plus long que haut, de taille et d’ossature moyennes, qui présente une constitution solide et une musculature sans lourdeur. Les yeux, en amande, peuvent être marron, bleus, ambre et/ou n’importe quelle association entre ces couleurs. Les oreilles sont triangulaires, attachées haut sur la tête, avec des pavillons relativement petits. Lorsque le chien est attentif, elles se replient vers l’avant. La queue est droite, naturellement courte ou raccourcie : sa longueur ne dépasse pas 10 cm. poil : longueur moyenne, fourni couleur : bleu merle, rouge merle, rouge avec ou sans blanc et marques cuivrées. Taille : 50 à 57.5 cm pour les mâles 45 à 52.5 cm pour les femelles Poids : 13 à 22 kg Espérance de vie : 12 à 15 ans Caractère : chien puissant, qui a une grande endurance et du caractère, appréciant l’être humain, patient et amical envers les autres animaux. Bon chien de garde, à l’instinct de protection inné. Apprend volontiers et facilement. N’a pas tendance à braconner. Environnement : chien qui a du tempérament, aime travailler, a besoin de mouvement et de tâches à accomplir. S’il pratique suffisamment d’activités sportives, il fait un bon chien familial, disposé à l’obéissance, adaptable. Maladies : dysplasie de la hanche et surdité chez les spécimens merle. Convient aux maîtres débutants Résumé : groupe 11 race provisoirement acceptée / origine Etats-Unis / prix du chiot jusqu’à 800 euros. source : chiens de race / horst hegewald-kawich / marabout d’nature

lire plus...»

berger allemand

Autre nom : Deutscher schäferhund Aucun autre chien ne rend autant de services exceptionnels : il peut être un chien de garde, guide d’aveugle, chien pour handicapé, sauveteur en montagne ou chien policier. Utile dans l’armée ou pour rechercher de la drogue, des explosifs ou des personnes décédées, il ne peut être remplacé par aucun dispositif technique. Aspect : Le Berger allemand est un chien d’une taille légèrement supérieure à la moyenne, plutôt allongé, robuste, très musclé. Les membres sont harmonieux et orientés de telle façon qu’ils autorisent une forte poussée du postérieur et un très bon allongement de la partie antérieure : le chien est construit comme un pur trotteur. La tête est proportionnée au corps, sèche, modérément large entre les oreilles ; le museau est puissant. Les oreilles ont une grandeur moyenne, elles sont larges à la base et portées dressées. Les yeux, en amande et légèrement obliques, doivent être le plus foncé possible. La queue doit au moins atteindre le jarret. Poil : double, poil de couverture imperméable et sous-poil couleur : manteau et masque noir, avec des marques brunes, jaunes ou grises, noir ou gris loup uniforme ou avec des marques brunes Taille : 55 à 65 cm Poids : 28 à 35 kg Espérance de vie : 12 à 14 ans caractère : Issu d’un bon élevage, bien socialisé et éduqué avec intelligence, sans violence, il sera un chien familial équilibré et fiable. Sa vigilance et son instinct de protection sont innés. Environnement : a besoin quotidiennement d’activités lui permettant de se dépenser, mais aussi d’exercer son intelligence. Maladies : DH, différentes affections articulaires, affections oculaires, allergies convient aux maîtres expérimentés. Résumé : groupe 1 / Origine : Allemagne / Prix du chiot : 500 à 600 euros source : chiens de race / horst hegewald-kawich / marabout d’nature

lire plus...»
%d blogueurs aiment cette page :