les petits mammifères

Les races de cochon d’inde à poil lisse

Les races de cochon d'inde à poil lisse
Les races de cochon d’inde à poil lisse

Les cochons d’inde à poils lisses ressemblent bien plus à leurs ancêtres sauvages que les autres variétés. On les divise aujourd’hui en deux catégories : les unicolores (crème, chocolat ou noir) et les variétés à motifs, comme écaille de tortue.

Les variétés unicolores

Les races de cochon d'inde à poil lisse

En raison de leur pelage brillant et soyeux, les individus noirs sont les plus appréciés du groupe unicolores. Toute trace de blanc ou de rouge étant considérée comme un grave défaut pour une exposition, les cochons d’inde de concours doivent être intégralement noirs. Même lorsqu’ils grandissent, leur pelage ne se ternit pas. Autre variété unicolore foncée, le cochon d’inde chocolat présente des yeux et des oreilles de teinte identique à celle du chocolat noir de ménage. Là encore, la profondeur de couleur est essentielle.

A mesure que de nouveaux coloris sont mis au point, certaines anciennes variétés voient le nombre de leurs membres diminuer. Tel est le cas du rouge unicolore, qui présente une riche teinte acajou très attrayante et des yeux rubis. La coloration du doré unicolore frise parfois le rouge. La nuance préférée reste le roux : les yeux sont généralement roses, mais il existe également une forme plus rare aux yeux sombres.

Parmi les unicolores clairs figurent le crème ainsi qu’une forme plus foncée caractérisée par un aspect jaunâtre : le chamois unicolore. Le crème, ou “champagne”, est la couleur requise chez les animaux de concours, les nuances claires étant les préférées. Les cochons d’inde blancs sont souvent plus petits que leurs congénères d’une autre couleur, notamment le véritable albinos, reconnaissable à ses yeux rouges et non pas noirs. Dans son cas, les critères stipulent un pelage blanc immaculé dépourvu de jaune. Ne confondez pas ces individus avec la forme himalayenne, parfaitement blanche elle aussi mais reconnaissable aux zones plus sombres, chocolat ou noires, sur le nez et les oreilles. Le chocolat est la forme la plus claire des deux variétés d’Himalaya.

 

De nouvelles couleurs unies ne cessent d’apparaître à mesure que la demande en la matière augmente. Le bleu unicolore, gris-bleu, développé aux états unis, se démarque significativement des autres variétés existantes.

Les variétés à motifs

Les races de cochon d'inde à poil lisse

 

L’individu écaille de tortue blanc, exemple frappant de cochon d’inde à motifs et poils ras, se caractérise par des taches noires, blanches et rouges sur son pelage. Les motifs de la forme hollandaise présentent une forte ressemblance avec ceux du lapin du même nom ; pour les concours, la délimitation des zones colorées et blanches doit être bien nette. On préfère les teintes foncées, telle que le rouge ou le noir, en raison du contraste plus frappant qui en résulte, mais il existe également d’autres couleurs, et même des combinaisons de hollandais et d’agouti. Ce dernier résulte de la présence de bandes sombres et claires courant à travers chacun des poils.

Parmi les variétés les plus récentes figure le dalmatien, ainsi appelé en raison de ses motifs à taches noires et blanches, rappelant la race canine du même nom. Enfin, les rouans se distinguent par une distribution irrégulière de zones blanches et colorées à travers leur pelage. Ils existent en différentes couleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :