les petits mammifères

les soins pour mon chinchillas

les soins pour mon chinchillas
les soins pour mon chinchillas

Attraper un chinchilla n’est guère difficile, notamment s’il est déjà apprivoisé. Encerclez tout simplement son corps de vos doigts et soulevez-le en soutenant correctement son ventre. Dans le cas d’un animal moins familier, maintenez doucement la base de sa queue et attrapez-le de l’autre main.

 

La sécurité du foyer

Les chinchillas aimant s’ébattre hors de leur cage, aménagez préalablement la pièce de manière à garantir une sécurité totale. Vérifiez qu’aucun câble électrique relié à une prise branchée ne traîne, les chinchillas risquent de le mordiller, et placez tout meuble de valeur hors de leur portée seul dans une pièce : s’il mâchonne un élément en bois, il risque d’ingérer peintures nocives et produits de conservation.

La plupart des chinchillas s’accoutument rapidement à cet intermède récréatif et retournent à cet intermède d’eux-mêmes dans leur cage. Même habitués à utiliser une litière, ils salissent parfois la pièce. Bien que ces animaux propres ne dégagent aucune odeur déplaisante, la cage doit faire l’objet d’un nettoyage hebdomadaire complet. Dans la mesure du possible, tenez l’animal à l’écart des revêtements de sol, toxiques en cas d’ingestion, et ne le laissez pas mordiller bois de cèdre ni carton. Puisqu’il fait généralement ses besoins au même endroit de la litière dans sa cage, saupoudrez-y du bicarbonate de soude, qui servira de désodorisant non toxique.

Les soins du pelage

Pour rester en bonne santé, le pelage particulier du chinchilla nécessite certains soins, notamment des bains de sable. Pour ce faire, utilisez une “poudre” spécialement formulée à base de cendres volcaniques ou d’argile activée (toute autre substance risque d’être nocive). Versez une couche de 5 cm dans un récipient profond ou un bac posé dans la cage. En se roulant dans le bain, le chinchilla élimine l’excès de sébum de son pelage. Au bout de cinq minutes, retirez le récipient. De telles séances sont nécessaires deux à trois fois par semaine. Vous pouvez également brosser le pelage avec un peigne pour chinchilla, afin de bien décoller les poils du corps.

 

Il arrive que les poils s’abîment ou tombent. Un animal qui grignote sa fourrure manifeste ainsi son stress. La surpopulation de la cage peut également entraîner des dégradations du pelage, en particulier lorsqu’un animal malade subit des brutalités de la part de ses compagnons. La perte des poils autour des mamelons est normale chez les femelles allaitant leurs petits ; le pelage repousse dès que les jeunes sont sevrés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :