les primates

Loris

Loris
Les loris paresseux sont des prosimiens nocturnes. Ils sont lents dans tous les sens du terme, y compris leur métabolisme, qui est 40% plus lent que ne le laisse supposer leur taille

Les loris sont des primates qui se déplacent très lentement, ce qui est pour eux une manière d’échapper aux prédateurs. Leur aire de répartition est la plus vaste de tous les prosimiens, avec trois genres en Afrique et deux en Asie. Les loris recherchent seuls leur nourriture, et communiquent essentiellement par le biais de marques odorantes. Les territoires des mâles sont plus grands que ceux des femelles et tendent à se chevaucher. Lorsqu’elles vont chercher de la nourriture, les mères abandonnent leur bébé sur une branche, où celui-ci attend leur retour. Les loris ne bâtissent pas de nids mais dorment lovés sur les branches durant la journée. Ils donnent naissance à un seul petit par portée.

Les loris paresseux sont les plus grands et les plus robustes des deux genres vivant en Asie. Exclusivement nocturnes, ils se nourrissent de fruits et de gomme. Leur métabolisme est 40% plus lent que celui des autres animaux de même taille.

Les loris ont l’aire de répartition la plus vaste de tous les prosimiens
Fiche signalétique
RépartitionAsie du Sud-Est
EspècesLoris paresseux (Nycticebus coucang)
Loris pygmée (Nycticebus pygmaeus)
Poids moyenFemelles : de 630 g à 1,100 kg
Mâles : de 680 g à 1,3 kg
Mode de vieArboricole ; nocturne
Type d’habitatFrondaisons et sous-bois des forêts tropicales humides primaires et secondaires et des forêts caduques
ReproductionPremière portée à 12 mois ; un petit par portée
Taille d’un groupe1 (parfois avec la progéniture)
Type de groupeAnimaux solitaires ; les territoires des mâles et des femelles se chevauchent
Durée de vie max14,5 ans
StatutPas encore en danger mais menacés par la destruction de leur habitat ; affectés par l’exploitation du bois, même modérée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :