Reconnaître une maladie du lapin nain
animaux

Reconnaître une maladie du lapin nain

Généralement, un lapin cache une maladie le plus longtemps possible. Vous devez donc être attentif au moindre signe suspect.

État de santé

Voici quelques contrôles simples pour savoir si un lapin est malade :

==> Les excréments du lapin sont, en général, en forme de haricots et brun foncé. Un anus sale est un signe de diarrhée.

==> L’urine du lapin, par rapport à celle d’autres animaux ou de l’homme, est très épaisse et plus sombre, jusqu’au brun foncé. Si le lapin mange beaucoup de betterave rouge, l’urine prend une teinte rougeâtre foncée tirant sur le violet.

==> Un lapin en bonne santé présente un pelage dense, brillant et entretenu. Des croûtes, l’apparition de squames et des chutes localisées de poils peuvent trahir la présence de parasites. Vous devez également être sur vos gardes si le lapin se gratte plus souvent.

==> Des croûtes, un écoulement nasal, oculaire ou auriculaire sont des signes préoccupants.

==> Un corps courbé et une respiration rapide (sauf en cas de chaleur ou d’énervement) montrent que le lapin souffre, par exemple, de ballonnements, provoqués par une consommation excessive d’aliments frais.

==> Des mouvements inhabituels, comme une claudication, ou la tête penchée, doivent vous mettre la puce à l’oreille.

==> Des pattes avant humides sont souvent la conséquence d’un écoulement nasal ou de problèmes dentaires.

==> Palpez vos lapins pour rechercher d’éventuels gonflements ou grosseurs. Si les tumeurs sont détectées de manière précoce, elles peuvent être généralement retirées sans problème à l’aide d’une intervention chirurgicale.

==> Un lapin en bonne santé présente les caractéristiques suivantes :

Température corporelle (au niveau du rectum) : 38,5 à 39,5°C.

Fréquence respiratoire : 50 à 150 mouvements par minute.

♦ Pouls : 120 à 150 pulsations par minute.

 

Chez le vétérinaire
Avant de poser un diagnostic, le vétérinaire réalise un examen complet et se renseigne sur les conditions d’hébergement et l’alimentation de l’animal.
N’hésitez pas à poser des questions en cas de point obscur. Il vous apportera des réponses compréhensibles et prendra en compte vos soucis et vos craintes.
Respectez les indications du vétérinaire et suivez les prescriptions de son ordonnance.
Si le vétérinaire prescrit des comprimés, broyez-les et mélangez la poudre obtenue avec de la compote de pommes. Si l’animal refuse de manger, dissolvez les comprimés dans de l’eau, donnez-lui à la seringue sans aiguille.

Acariens et champignons

La présence de dépôts farineux et pâteux dans les oreilles est le plus souvent causée par des acariens, qui provoquent la gale. Des croûtes apparaissent à divers endroits de la tête. Selon l’espèce d’acarien de la gale, les démangeaisons sont plus ou moins fortes. Par ailleurs, les lapins ne sont pas épargnés par les mycoses, qui se manifestent souvent par des altérations, plus ou moins circulaires, de certaines parties de la peau, associées à des chutes de poils. Si une maladie provoquée par les acariens ou les champignons se manifeste, vous devez consulter le vétérinaire qui prescrira un traitement approprié. Si vous soupçonnez une infestation de champignons, ne touchez pas votre visage ou d’autres parties de votre corps après avoir manipulé l’animal malade, afin d’éviter toute contagion. Désinfectez-vous les mains à l’aide d’un produit adapté, car un simple lavage ne suffit pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.