les petits mammifères

un logement pour mon lapin dans ma maison

un logement pour mon lapin dans ma maison
un logement pour mon lapin dans ma maison

Ces dernières années, les lapins d’intérieur sont devenus des animaux de compagnie très à la mode. L’une des raisons en est que, à l’inverse des chats et des chiens, ils n’ont pas besoin de se dépenser au grand air et constituent donc de parfaits citadins. Par ailleurs, on peut les dresser à l’utilisation d’une litière. La plupart des propriétaires laissent leurs lapins dans un clapier lorsqu’ils s’absentent, puis leur permettent de s’ébattre dans la maison à leur retour : ils évitent ainsi les accidents. Néanmoins, ils doivent procéder chez eux à quelques adaptations.

Aménager votre intérieur

Si vous décidez d’accueillir un lapin chez vous, il vous faudra respecter quelques mesures pratiques de sécurité. Une barrière de protection devant l’escalier est indispensable pour prévenir tout accident. Par ailleurs, dissimulez les câbles électriques visibles, que le lapin risque de grignoter. Si vous le voyez saisir dans sa bouche un fil branché, éteignez l’appareil correspondant et débranchez immédiatement la prise. Si le fil est abîmé, remplacez-le. Dissuadez le lapin de grignoter meubles et moquettes en lui fournissant des produits spécifiques à mastiquer. L’ingestion de fibres de tapis peut entraîner une obstruction intestinale mortelle.

Un abri d’intérieur

Il existe aujourd’hui des clapiers d’intérieur, autour desquels il sera judicieux de placer un enclos pour renforcer la sécurité. Ainsi, lorsque vous sortirez vous pourrez choisir de laisser le lapin dans le clapier ou dans l’enclos. Si serres et vérandas semblent parfait pour accueillir ces structures, n’oubliez pas que la température y atteint parfois rapidement un niveau très élevé, susceptible d’être fatal à votre animal un jour de forte chaleur. Pour réaliser le clapier, procédez de la même manière que pour une installation extérieure. N’oubliez pas de prévoir du foin : cette source de fibres, essentielle dans le régime de votre protégé, diminuera son envie de grignoter le tapis. Pour l’habituer à faire ses besoins au même endroit, utilisez un bac pour chat, à rebords peu élevés pour un accès facile, et de la litière fine. Déposez quelques excréments du lapin sur la litière, puis placez-y l’animal. Durant cette première phase, mieux vaut prévoir un enclos tout autour afin d’y maintenir le lapin enfermé jusqu’à ce qu’il soit habitué à utiliser son bac. Ainsi il ne risquera pas de salir votre logement.

*Les lapins peuvent cohabiter mais pour des raisons comportementales, la castration est généralement recommandée. Par ailleurs vous éviterez toute portée non désirée.

*Parfois aussi affectueux qu’un chien ou un chat de compagnie, un lapin domestique peut se dresser avec une facilité étonnante. Sa passion le grignotage constitue sans doute son principal défaut.

*Il existe des cages pour la maison destinées aux lapins, conçues pour les abriter tout en leur offrant une vue dégagée sur leur environnement. Un clapier d’intérieur constitue une autre possibilité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :