dressage

le rappel

Appelez votre chien lorsqu’il vient vers vous

Un chien faisant demi-tour sans hésitation et revenant rapidement vers son maître sont les signes d’un bon rappel. C’est seulement dans ces conditions que vous pourrez rappeler votre chien, même s’il est susceptible d’être fortement distrait par l’environnement. Le principe fondamental du rappel est plus simple que sa mise en pratique : appelez uniquement votre chien si vous êtes sûr qu’il viendra.

Une réaction enjouée

Le rappel ne signifie pas que le chien revient vers son maître le pas traînant et l’air ennuyé après avoir réfléchi quelques instants. Le rappel ne laisse aucune place à une prise de décision, il induit uniquement une réaction. Ne vous attardez pas sur le fait de savoir si votre chien va obéir, mais proposez-lui des exercices de manière à ce qu’il soit toujours heureux de revenir vers vous. Dans le cas contraire, il découvrira uniquement qu’il a la possibilité de faire un choix même s’il se décide à agir pour vous dans une telle situation.

Définir les signaux

Quelques astuces permettent d’appliquer le principe de base au quotidien. A cette étape de son éducation, vous avez forcément, à un moment ou à un autre, appelé votre chien. Vous garderez l’ordre que vous employez déjà (il s’agit souvent de Viens !) et auquel le chien ne répond pas forcément très bien. Afin que le rappel fonctionne correctement, vous pouvez ajouter l’ordre ICI ! et éventuellement un sifflement.

  • L’utilisation de trois signaux différents pour un rappel peut sembler compliquée, mais cette méthode propose des solutions applicables au quotidien. En effet, vous serez toujours confronté à des situations dans lesquelles vous ne saurez pas si le rappel fonctionnera. Si vous utilisez votre signal ultime et échouez, le résultat sera mauvais. Dans de telles situations, utilisez donc votre mot « passe-partout ».
  • Si vous êtes sûr que le rappel fonctionnera, utilisez l’ordre ICI. Si vous savez avec certitude que le chien vous rejoindra avec encore plus d’enthousiasme, utilisez un sifflet. Ainsi, cet accessoire bien pratique sera employé dans un cas très précis et donnera de bons résultats par la suite. Vous pouvez également dire ICI ! à votre animal si vous oubliez le sifflet.
Lorsque le chien manifeste autant d’enthousiasme, utilisez en même temps un sifflement

ICI 

Tout d’abord, votre chien doit savoir clairement ce que signifie cet ordre, à savoir courir rapidement et directement vers vous. Pour ce faire, proposez le plus souvent possible des situations dans lesquelles il associera précisément cette course avec l’ordre. Lorsque votre chien vous rejoint, dites ICI, puis récompensez-le.

Assurez-vous qu’il apprécie vraiment sa récompense. De temps à autre, vous pouvez sautiller avec lui en manifestant votre joie, et, comme par enchantement, faire apparaître un jouet ou une friandise. Alternez les récompenses pour mélanger le suspense. Observez votre chien pour savoir s’il donne l’impression de s’ennuyer ou d’apprécier. Une récompense doit enthousiasmer le chien ; sinon, ce n’en est pas une.

A savoir 

En avant !

Ne donnez plus de récompense lorsque votre chien est de très bonne humeur et envoyez-le « promener ». Dites EN AVANT ! par exemple et ne vous occupez plus de lui. ne le regardez même pas. Si l’animal s’éloigne uniquement à contre-cœur, cela signifie que vous aurez choisi le bon moment. Son intérêt pour un nouvel exercice de rappel augmentera.

source : éduquer son chien / ulmer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :